Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Leclerc a-t-il abusé d'un dispositif Pôle Emploi ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Onze chômeuses portent plainte contre le groupe Leclerc pour travail dissimulé suite à une formation, payée par Pôle Emploi, dont l'objectif était l'obtention d'un CDI.

Elles ont été évincées après avoir été utilisées pour le nettoyage et le remplissage des linéaires dans un magasin en cours d'ouverture. Onze chômeuses accusent l’enseigne d’escroquerie.

Ils étaient 90 chômeurs à travailler dans un magasin Leclerc d’Île-de-France en bénéficiant d'une formation Pôle Emploi.

Or, selon une participante, Catherine Jean-Baptiste, il y a eu des abus. Elle devait apprendre le métier d'hôtesse de caisse, la formation n'a pas eu lieu : " On devait faire 35 heures par semaine, on les faisait à nettoyer le magasin". 

"L'intention dès le départ n'était pas de garder des salariés"

Selon l'avocat Sofiane Hakiki, le groupe a abusé du dispositif : " L'intention dès le départ n'était pas de garder des salariés sous la forme d'un contrat de travail à durée indéterminée, mais de faire ouvrir ce magasin. Une fois que l'objet a été réalisé, la société s'en est débarrassés. "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.