VIDEO. Ecomouv : le désarroi des salariés

L'abandon définitif de l'Ecotaxe est officiel. Le gouvernement a même décidé de résilier son partenariat avec Ecomouv. L'équipe de France 2 est partie à la rencontre des salariés pour recueillir leur avis.

FRANCE 2

C'est une véritable trahison pour les salariés d'Ecomouv. Ils sont 210 à s'inquiéter de leur avenir, ils se sentent trahis par l'État.

Ce vendredi 31 octobre, les employés d'Ecomouv se rendent comme tous les matins depuis presque deux ans au travail. Pour certains, la nouvelle est un choc : " On est vraiment sous le choc, on ne s'attendait pas à une nouvelle pareille même si tout allait dans ce sens-là depuis quelque temps. On avait encore l'espoir ". Pour d'autres, c'est la fin d'une sécurité : " On était parti pour 10 ou 11 ans de travail puis maintenant on se retrouve dans la rue comme ça, du jour au lendemain".

" C'était un parcours long et on s'est tous battu"

Pour la plupart trilingues et bien formés, ils étaient prédestinés à la collecte de l'Ecotaxe, à l'information et à l'enregistrement des poids lourds. Ils ont conçu un système qui fait leur fierté : " C'était un parcours long et on s'est tous battu pour que ça marche. On est persuadé que c'est un dispositif qui à l'heure actuelle marche" , explique une salariée.

Certains ont fait des sacrifices pour rejoindre Ecomouv. Ils ont quitté un emploi voire déménagé. Désormais, leur avenir professionnel est incertain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un portique Ecomouv\' sur l\'A31, au niveau de Fey (Moselle).
Un portique Ecomouv' sur l'A31, au niveau de Fey (Moselle). (MAXPPP)