Cet article date de plus de six ans.

Renault Trucks : des salariés dans l'angoisse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Renault Trucks : des salariés dans l'angoisse
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les salariés de Renault Trucks craignent pour leurs emplois. Une équipe de France 2 fait un point sur la situation.

Les salariés de Renault Trucks sont dans l'angoisse. Le comité central d'entreprise extraordinaire (CCE) vient d'annoncer qu'un deuxième plan social interviendrait rapidement. La nouvelle a été confirmée en fin de matinée ce mardi 28 avril, 512 emplois vont être supprimés. "Si on  veut réduire le chômage, ce n’est pas en supprimant des emplois qu'on le réduira", déclare un salarié au micro de France 2.

Le site de Lyon visé

Renault Trucks fabrique des poids lourds avec notamment en Rhône-Alpes, deux sites. Déjà l'année dernière, un précédent plan social s'était traduit par plus de 500 suppressions de postes. Cette année, ce sont les secteurs informatique et commercial qui devraient être touchés.
L'entreprise emploie 9 000 personnes en France, dont 5 000, à Lyon. Renault Trucks a été racheté en 2003 par le groupe suédois Volvo. Le site de Lyon devrait être le premier concerné. Contactée ce matin, la direction de l'entreprise n'a pas souhaité s'exprimer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.