La réforme du Code du travail doit transformer le pays sans le paralyser par les grèves

Emmanuel Macron a donné sa première grande interview au Point. Il y détaille ses ambitions, assume ses réformes, explique sa méthode. Le président veut transformer le pays, en commençant par la réforme du Code du travail.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La réforme du Code du Travail est le fruit d'une négociation chirurgicale, a confié un élu de la majorité au journaliste de France 2 Jean-Baptiste Marteau. Chaque détail a été pesé au gramme près pour satisfaire à la fois les organisations patronales et les syndicats réformateurs. Sur les indemnités prud'homales par exemple, il y aura un montant maximum et aussi un montant minimum rehaussé accepté à la fois par le Medef et la CFDT, syndicat qui ne participera pas à la manifestation anti-loi Travail du 12 septembre. C'est une première victoire pour le gouvernement.

Le président risque gros

Avec cette réforme, Emmanuel Macron prend deux risques importants. Le premier serait un pays paralysé par les grèves et il fait tout pour l'éviter. Le second serait que cette réforme du marché du travail soit finalement tellement consensuelle qu'il n'en reste qu'un filet d'eau tiède, conclut Jean-Baptiste Marteau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, et Emmanuel Macron, le président de la République, le 23 mai 2017 à l\'Élysée.
Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, et Emmanuel Macron, le président de la République, le 23 mai 2017 à l'Élysée. (PAUL BARLET / LE PICTORIUM / MAXPPP)