Code du travail : le mouvement de Benoît Hamon appelle à manifester le 12 septembre

"Il n'y a pas de raison que Benoît Hamon n'y aille pas", a expliqué Guillaume Balas, le bras droit de l'ancien candidat socialiste à la présidentielle.

L\'ancien candidat à la présidentielle, Benoît Hamon, le 24 avril 2017 à Dunkerque (Nord).
L'ancien candidat à la présidentielle, Benoît Hamon, le 24 avril 2017 à Dunkerque (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Il sera là. Le Mouvement du 1er juillet (M1717) a annoncé, lundi 4 septembre, qu'il serait présent, probablement avec son fondateur, Benoît Hamon, à la manifestation du 12 septembre, organisée par la CGT contre la réforme du Code du travail. "Le mouvement sera présent, on ne peut pas dire qui, quand, comment, mais il n'y a pas de raison que Benoît Hamon n'y aille pas", a expliqué son bras droit, Guillaume Balas, à l'AFP.

Pour la manifestation parisienne du samedi 23 septembre, organisée par La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, le député européen hamoniste a estimé qu'"a priori" le mouvement serait également présent. "On doit en discuter le week-end prochain mais a priori, on participe à toute contestation progressiste de la réforme", a-t-il détaillé au nom du mouvement.

Le PS hésite toujours

La CGT et Solidaires ont appelé à une journée d'action le jeudi 12 septembre "dans toutes les entreprises et services" pour protester contre la réforme du Code du travail engagée par le gouvernement. Les autres syndicats ont refusé, malgré des désaccords sur la réforme, de se joindre à cet appel.

Le Parti socialiste ne s'est pas encore complètement accordé sur sa participation ou non à cette journée. Vendredi, le président du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale, Olivier Faure, a semblé trancher en annonçant que le PS n'appelait formellement pas à participer à aucune des deux journées. Mais le numéro 2 du parti, Rachid Temal, a rectifié quelques heures plus tard, rappelant que la décision définitive serait prise lundi soir, en bureau national.