CGT : baroud d'honneur ou sursaut ?

Troisième journée d'action contre les ordonnances réformant le Code du travail ce jeudi 19 octobre. Les opposants s'essoufflent-ils ou sont-ils en train de se remobiliser ? Éléments de réponse.

FRANCE 2

Pour certains, le rendez-vous est devenu une habitude. C'est le troisième appel à la mobilisation de la part de la CGT depuis le 12 septembre. S'il y a moins de monde qu'au début, les manifestants refusent d'y voir un essoufflement. En tête du cortège à Marseille, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, s'affiche aux côtés des syndicalistes marseillais. Avec un seul mot d'ordre : même après la signature par Emmanuel Macron des ordonnances réformant le Code du travail, la mobilisation n'est pas terminée.

Pas la dernière mobilisation

Le cortège marseillais regroupe une majorité de retraités, venus crier leur ras-le-bol, sur la hausse de la CSG notamment. Les actifs qui ont fait le déplacement s'accordent sur un point : la nécessité de convaincre autour d'eux pour raviver la mobilisation. Tous l'affirment avec certitude : c'est une journée de mobilisation supplémentaire, mais ce n'est pas la dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre la réforme du Code du travail à Nantes, jeudi 21 septembre 2017.
Manifestation contre la réforme du Code du travail à Nantes, jeudi 21 septembre 2017. (MAXPPP)