Un territoire "zéro chômeur" dans les Deux-Sèvres

Mauléon, dans les Deux-Sèvres, fait partie des villes où l'on teste le reversement des prestations sociales du chômage directement aux collectivités territoriales, en échange d'une embauche en CDI des chômeurs.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'est auprès de l'Entreprise solidaire d'initiative et d'action mauléonaise (Esiam), à Mauléon dans les Deux-Sèvres, que 70 personnes ont pu trouver un emploi en CDI. Le financement de chaque poste est assuré par l'État qui verse pour chacun 18 000 euros par an. Le principe, appelé "zéro chômeur", est de réaffecter à la création d'emploi ce que coûte le chômage en prestations sociales.

Réaffecter à la création d'emploi ce que coûte le chômage

Après une longue période d'inactivité, Aurélie, 40 ans, est en contrat à durée indéterminée rémunéré au SMIC. "Je suis fière de tenter cette expérience, c'est mon premier CDI. Je peux faire plaisir à ma famille", témoigne-t-elle. Autre exemple, Éric, lourdement handicapé, a pu trouver un poste de chauffeur pour particulier auprès de la collectivité territoriale, la fin d'une longue exclusion sociale. Mais l'équilibre financier du projet est fragile, l'État prévoit même de baisser ses aides. Sans volonté politique, le projet pourrait tourner court.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chômage a baissé de 1,1% au quatrième trimestre 2018.
Le chômage a baissé de 1,1% au quatrième trimestre 2018. (PASCAL GUYOT / AFP)