Cet article date de plus de six ans.

Le dispositif emploi d'avenir peut-il dynamiser les zones rurales ?

Le dispositif emploi d'avenir permet aux jeunes de trouver plus facilement un emploi. Peut-il profiter aux zones rurales ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Le dispositif emploi d'avenir encourage les entreprises à embaucher des jeunes pour leur permettre d'acquérir des compétences utiles à leur future vie professionnelle. Dans les zones rurales, où la problématique de l'emploi est très présente, ce dispositif a-t-il un impact positif ?

Le dispositif emploi d'avenir

Pour soumettre sa candidature dans le cadre des emplois d'avenir, il faut avoir entre 16 et 25 ans et être sans diplôme, ou alors détenir un CAP/BEP et être à la recherche d'un emploi depuis au moins six mois. L'employeur qui embauche ce salarié peut alors bénéficier d'une aide de l'État pendant une durée maximale de trois ans, à hauteur de 75% de la rémunération brute mensuelle du SMIC dans le secteur non marchand et de 35% de la rémunération brute mensuelle du SMIC dans le secteur marchand. Le contrat de travail doit apporter à la fois expérience professionnelle et formation au jeune.

Quel est l'impact du dispositif emploi d'avenir dans les zones rurales ?

Les zones rurales sont particulièrement touchées par le dispositif emploi d'avenir. En effet, si au lancement de la mesure, seul le secteur non-marchand était concerné, depuis juillet 2013, les employeurs éligibles ont été élargis. Désormais, peuvent notamment recruter par le biais des emplois d'avenir les métiers des filières vertes qui présentent un potentiel de développement et l'agriculture. Les zones rurales sont donc spécialement concernées. D'ailleurs, 20 % des départements, le plus souvent ruraux, ont dépassé leurs objectifs d'emploi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.