Pouvoir d'achat : les fonctionnaires montent au créneau

Vendredi 21 décembre, les fonctionnaires ont été reçus à Bercy, mais sans succès. Ils réclament notamment une hausse du point d'indice et l'élargissement de la prime exceptionnelle à la fonction publique. 

FRANCE 2

Reçus par Bercy vendredi 21 décembre, les syndicats de fonctionnaires ressortent les mains vides alors qu'ils étaient venus avec une liste de revendications. Christian Grolier, le secrétaire général FO fonctionnaires, a qualifié le rendez-vous "d'humiliant". Les syndicats demandent un élargissement de la prime exceptionnelle à la fonction publique et une augmentation du point d'indice, gelé cette année et l'an prochain. Mais c'est hors de question pour le gouvernement, qui rétorque que l'État n'en a pas les moyens. Bercy met en avant les gestes déjà effectués pour l'ensemble des salariés, qui concernent également les fonctionnaires. L'élargissement de la prime d'activité, versée à 8% des agents, bénéficiera désormais à 12% des fonctionnaires. La défiscalisation des heures supplémentaires concerne, elle, par exemple, 84% des professeurs certifiés.

Grève en janvier ?

Mais aux yeux des syndicats, ces gestes sont insuffisants. "Nous allons réfléchir aux moyens d'action nécessaires à mettre en place, dans une unité très large (...) pour nous faire entendre et pour faire entendre raison au gouvernement sur la nécessité de ces négociations salariales", a indiqué Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU. Plusieurs syndicats de fonctionnaires veulent appeler à une grève dès le mois de janvier pour se faire entendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances de Bercy (Paris).
Le ministère de l'Economie et des Finances de Bercy (Paris). (BERTRAND GUAY / AFP)