Impôts : un plan choc à Bercy

Selon le journal "Les Échos", Bercy envisagerait de supprimer 20 000 postes à la direction des finances publiques et aux douanes.

Voir la vidéo
France 2

Bercy se met au régime. Selon le journal Les Échos, l'administration fiscale devrait supprimer 20 000 postes sur l'ensemble du quinquennat. L'information, si elle n'a pas été confirmée par le ministère, révolte déjà les syndicats. "Ce qui va se passer est inédit, constate Vincent Drezet, syndicaliste dans l'administration fiscale. Certaines missions vont être abandonnées. On est à l'aube d'un big-bang, d'une attaque frontale contre l'action publique." Ce plan choc devrait être présenté d'ici deux jours à Bercy.

Bercy dément 

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, refuse de confirmer l'ampleur de la baisse des effectifs. "Je réunirai mercredi les cadres de mon ministère, explique le ministre. Quand j'ai une annonce à faire, je ne la fais pas à des journalistes mais aux fonctionnaires qui sont devant moi. Je démens l'information des Échos." La fin de la taxe d'habitation, le prélèvement à la source et la dématérialisation des feuilles d'impôts poussent le pouvoir exécutif à alléger les effectifs. Le gouvernement estime que la numérisation permet aux finances publiques de travailler avec moins de personnel. Ce plan est en adéquation avec l'objectif affiché par Emmanuel Macron : supprimer 50 000 postes dans la fonction publique d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Économie et des Finances à Paris.
Le ministère de l'Économie et des Finances à Paris. (MAXPPP)