Fonctionnaires : un plan de départs volontaires proposé par le gouvernement

Un plan de départs volontaires pour les fonctionnaires, c'est l'annonce surprise faite ce jeudi 1er février par le gouvernement. Ce serait du jamais vu. Il ne s'agit pour l'instant que d'une proposition qui sera discutée avec les syndicats.

FRANCE 3

Ce 1er février, le ministre de l'Action et des Comptes publics a brisé un tabou pour la fonction publique. "Nous allons étudier, avec les organisations syndicales, (...) un plan de départs volontaires pour ceux qui souhaiteraient partir à la conséquence des réformes de l'État. Il ne s'agit pas d'un plan de départs volontaires pour tout le monde, bien évidemment. Il s'agit d'adapter le fonctionnement de nos services publics", a déclaré Gérald Darmanin.

Des économies pour l'État

Les fonctionnaires pourraient choisir de partir avant la retraite en échange d'un chèque, comme dans le privé, mais en faisant une croix sur leur statut de fonctionnaire. En échange, ils bénéficieront d'une formation pour retrouver un emploi. Les enseignants, les personnels soignants, l'administration territoriale, aucun secteur n'est écarté. Mais ce plan de départs volontaires serait réservé à des services ciblés qui doivent être réorganisés. Le gouvernement veut supprimer 120 000 postes dans la fonction publique. Des économies pour l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gérald Darmanin et Edouard Philippe lors d\'une conférence de presse, à Paris, jeudi 1er février 2018. 
Gérald Darmanin et Edouard Philippe lors d'une conférence de presse, à Paris, jeudi 1er février 2018.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)