Fonctionnaires : mobilisation en demi-teinte

Malgré l'unité affichée, les leaders syndicaux n'ont pas réussi à attirer les foules lors de la manifestation des fonctionnaires, à Paris, mardi 22 mai.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est une image que l'on n’avait pas vue depuis huit ans : toutes les fédérations syndicales, côte à côte, unies en tête de cortège de la manifestation parisienne. "Qu'il y ait unité, je m'en félicite toujours", assure Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT. "Qu'enfin cesse la logique purement budgétaire qui consiste à dire que les agents publics seraient seulement des coûts, alors qu'ils seraient des richesses", demande quant à lui Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT.

16 400 manifestants à Paris

Dans la capitale, ils étaient aujourd'hui 16 400 à battre le pavé ; c'est moitié moins que lors la précédente manifestation en mars dernier. Une mobilisation en demi-teinte malgré les nombreux corps de métier présents. À Bordeaux (Gironde), Montpellier (Hérault) ou encore Strasbourg (Bas-Rhin), 130 cortèges ont défilé en France avec partout les mêmes revendications : pas de suppression de postes, plus de moyens et des salaires revalorisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation des fonctionnaires de la fonction publique territoriale et de l\'État à l\'appel de trois syndicats, dont la FSU, le 21 janvier 2010. 
Manifestation des fonctionnaires de la fonction publique territoriale et de l'État à l'appel de trois syndicats, dont la FSU, le 21 janvier 2010.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)