Pôle emploi : un million de bugs depuis janvier

Depuis le début de l'année 2018, un million d'erreurs ont eu lieu à Pôle emploi, entraînant des trop-perçus aux indemnisés. Un casse-tête pour le remboursement.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des milliers de chômeurs ont été victimes des problèmes d'informatique de Pôle emploi. Depuis janvier 2018, un million d'erreurs auraient été constatées, entraînant des trop-perçus pour les bénéficiaires. Sur les réseaux sociaux, les indemnisés expriment leur colère et leur incompréhension. "Pendant dix mois, alors que je faisais mes actualisations régulièrement, vous n'avez pas détecté vos erreurs ?", s'indigne l'un d'entre eux sur Twitter.

400 millions d'euros de pertes en 2017

De son côté, Pôle emploi nie avoir commis des erreurs dans le calcul des indemnités et rejette la faute sur les chômeurs. Ils auraient omis ou mal déclaré leur situation selon Isabelle Kugler, directrice de Pôle emploi à Paris 15e. Il y aurait eu un milliard d'euros versés en trop en 2017. Seule une partie a pu être remboursée, les pertes s'élevant à 400 millions d'euros. Le montant et les erreurs sont en hausse ces dernières années. Selon Tennessee Garcia, syndicaliste CGT, cela est dû à la sous-traitance d'une partie des activités de l'agence. En moyenne, 456 euros auraient été réclamés aux demandeurs d'emploi en 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme entre dans une antenne Pôle emploi à Nantes, le 15 janvier 2018.
Un homme entre dans une antenne Pôle emploi à Nantes, le 15 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)