Pôle emploi : de nombreux trop-perçus depuis janvier

Des bugs à répétition sont survenus à Pôle emploi. Un million d'entre eux ont été recensé depuis janvier ; ils représentent un milliard d'euros reversé indûment à certains allocataires.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le trop-perçu est un mot qui revient fréquemment chez les demandeurs d'emploi, une somme à rembourser à Pôle emploi. C’est ce qui est arrivé à Louis Vasquez, Pôle emploi lui réclame 1 200 € à payer en trente jours. "Ils n'ont jamais fait attention à ces petites erreurs", indique l'intermittent du spectacle. Un phénomène qui prend de l'ampleur : en 2017, les chômeurs auraient reçu un milliard d'euros en trop, soit un bond de 36% en deux ans.

Chômage et contrats courts

Ces erreurs s'expliqueraient par la reprise économique, car les demandeurs d'emploi seraient nombreux à cumuler chômage et contrats courts. "Nous versons tout de suite l'indemnisation pour ne pas créer de difficultés financières entre temps. Il y a simplement un réajustement qui peut être fait à la hausse ou à la baisse", indique Misoo Yoon, directrice générale ajointe de Pôle emploi. Pôle emploi récupère les trois quarts des trop-perçus. La perte annuelle avoisine les 250 millions d'euros, soit moins de 1% du montant total des allocations chômage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des recrutements à la manière du jeu télévisée \"The Voice\" ont été organisés par Pôle Emploi (Photo d\'illustration).
Des recrutements à la manière du jeu télévisée "The Voice" ont été organisés par Pôle Emploi (Photo d'illustration). (JEAN-LUC FLÉMAL / MAXPPP)