Cet article date de plus de trois ans.

Ricoh : 360 licenciements programmés en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Ricoh : 360 licenciements programmés en France
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le groupe japonais va supprimer 15% de ses effectifs en France, selon les syndicats, cela représente 360 licenciements secs. Les salariés sont très inquiets.

À Rungis (Val-de-Marne), ce mercredi 25 avril, les syndicats viennent d'avoir la confirmation qu'il y aura bien un nouveau plan de restructuration chez Ricoh. Le groupe de matériel bureautique pourrait supprimer 360 emplois en France sur 2 300, soit 15% des effectifs. Ce matin, les salariés s'inquiètent. Ricoh, multinationale japonaise, fabrique des imprimantes ou des faxs.

La trentaine de sites en France concernés

Les services techniques et administratifs sont les plus concernés par le plan. Les syndicats dénoncent des licenciements secs alors que l'entreprise est en bonne santé. L’entreprise explique de son côté dans un communiqué que "la transformation numérique dégrade le marché de la copie". "Pour assurer sa pérennité, Ricoh France se doit de repenser son organisation et son fonctionnement", ajoute-t-elle. Ce n'est pas le premier plan de restructuration de l'entreprise. En 2013, 250 postes étaient supprimés. Aujourd'hui les emplois supprimés concerneraient la trentaine de sites en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plans sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.