Plans sociaux : General Electric supprime 1 050 emplois sur son site de Belfort

Le géant américain General Electric prévoit de supprimer 1 050 sur son site de Belfort (Territoire de Belfort).

FRANCE 3

C'est un coup terrible pour les salariés de General Electric. L'entreprise américaine a annoncé mardi 28 mai la suppression de 1 050 emplois sur son site de Belfort (Territoire de Belfort). Le plan social toucherait 800 postes dans sa branche gaz et 250 autres dans son centre de services. Au total, un quart des employés du site sont concernés. "C'est sans compter les 3 000 sous-traitants qui travaillent également avec cette usine (...) ces derniers temps l'inquiétude était montée d'un cran", détaille la journaliste Dorothée Lachaud sur le plateau du 12/13.

Des plans sociaux déjà engagés

Les salariés ont demandé un recours du gouvernement lors d'une manifestation la semaine passée. Depuis le début de l'année, General Electric a lancé plusieurs procédures de ruptures conventionnelles collectives et des plans seniors. "Début mai, Emmanuel Macron avait lui-même assuré que le dossier General Electric-Belfort faisait l'objet de la plus grande vigilance de la part de l'État", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LOIC VENANCE / AFP)