Cet article date de plus de six ans.

Les salariés de MoryGlobal veulent de meilleures indemnités de licenciement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

2 150 salariés de MoryGlobal vont perdre leur emploi. Résignés, ils entendent tout de même obtenir de meilleures conditions de licenciement. France 3 les a rencontrés.

C'est ce mardi 31 mars que la mise en liquidation judiciaire de l'entreprise de transport MoryGlobal doit être confirmée. 2 150 salariés sont menacés de perdre leur emploi. Pour l'un d'eux, Patrick, salarié de MoryGlobal depuis plus de 24 ans, cette fin a un goût très amer.
Résigné à dire adieu à sa seconde famille, il compte tout de même, comme ses collègues, obtenir des indemnités de licenciement supérieures au minimum légal, à l'image des 2 800 ex-MoryDucros, licenciés il y a un an.

Le précédent de Moulinex en 2001

Les salariés de MoryGlobal sont en colère contre Arcole Industries, le propriétaire. "Ce sont des financiers. Ils veulent engranger et ils en ont rien à faire, des gens qui travaillent pour eux", peste Antonio au micro de France 3. Ce matin, ils ont bloqué une filiale d'Arcole. Depuis 2001 et Moulinex, c'est la plus grosse faillite d'une entreprise française.
MoryGlobal compte garder le contrôle des camions et des agences du groupe, en guise de monnaie d'échange à la veille des négociations avec le gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mory Ducros

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.