Les pratiques sulfureuses de la CFDT SeaFrance

La Cour des comptes a rédigé un rapport sur les pratiques de la CFDT SeaFrance, à Calais. Elle y remarque que le syndicat serait à l'origine de la banqueroute de la société, évoquant des "avantages exorbitants octroyés à ses délégués".

Yves Junqua et Dominique Masse - France 2

Comment fonctionne SeaFrance ? Difficile à dire car l'opacité règne. La CFDT a une quasi mainmise sur la société et ses pratiques sont sulfureuses. La Cour des comptes a d'ailleurs rédigé un rapport à ce sujet. Elle souligne des "avantages exorbitants octroyés à ses délégués". Mais d'autres faits sont suspects. En huit ans, il y a eu une hausse de 35 % des embauches sans nécessité de service, 30 millions d'euros de charges supplémentaires, ainsi que des grèves récurrentes alors que chaque jour d'inactivité créait 2 millions d'euros de perte.

Les journalistes locaux, eux, évoquent des intimidations de la part du syndicat lorsqu'ils ont voulu s'y intéresser.

Un bateau de la société SeaFrance.
Un bateau de la société SeaFrance. (FTVI / FRANCE 2)