La grève reconduite au journal "L'Equipe" pour le 5e jour d'affilée, pas d'édition mercredi

Les salariés protestent contre la suppression d'une cinquantaine de postes au sein du journal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une édition du journal "L'Equipe", le 9 juin 2015, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (JOEL SAGET / AFP)

La situation s'enlise à L'Equipe. Les salariés opposés à la suppression d'une cinquantaine de postes ont décidé mardi 12 janvier de reconduire leur grève pour le 5e jour d'affilée. Il s'agit de la plus longue grève de l'histoire récente du quotidien. Les fans de sport resteront donc privés une nouvelle fois du journal mercredi.

A l'issue d'une réunion avec la direction, suivie d'une assemblée générale, l'intersyndicale SNJ - SNJ-CGT - UFICT-CGT - SGLCE-CGT a décidé de prolonger de 24 heures le mouvement suivi, selon elle, depuis vendredi par 80% des titulaires (hors supérieurs hiérarchiques). 

"Défendre nos emplois"

"La grande majorité des journalistes de L'Equipe a choisi de faire grève" pour "défendre nos emplois, nos conditions de travail et l'idée que nous avons de L'Equipe et de nos titres", avaient résumé lundi plusieurs plumes du journal sur leurs comptes Twitter où affluent les témoignages de soutien. "Ceux et celles qui ont un 'besoin essentiel' de l'Equipe chaque matin sont forcément solidaires", a notamment tweeté le journaliste Pierre Lescure. Une nouvelle réunion avec la direction est prévue mercredi, en parallèle de laquelle un rassemblement de salariés est envisagé à 14 heures.

A l'origine du mouvement, le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) dévoilé cet automne par la direction, qui cherche à réaliser 5 millions d'euros d'économies et éviter 6 millions de pertes en 2021. Arrêt des compétitions sportives au printemps, nombreuses annulations ou reports depuis... Déjà fragilisé par la baisse de ses ventes papier, le quotidien a souffert de la crise sanitaire. En novembre, sa diffusion a reculé de 12,61% par rapport à novembre 2019, à 192 499 exemplaires (papiers et numériques) par jour, selon l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.