Vidéo Jura : la fonderie MBF Aluminium a été placée en liquidation judiciaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Jura : la fonderie MBF Aluminium a été placée en liquidation judiciaire
France 2
Article rédigé par
A. Sylvain, D. Sébastien, E. Prigent, A. Remond, B. Parayre, G. Vaudry - France 2
France Télévisions

Le couperet est tombé mardi 22 juin : la fonderie de Saint-Claude, dans le Jura, sera liquidée. Le tribunal de commerce de Dijon n'a pas retenu l'unique offre de reprise. Pour les près de 300 salariés de MBF Aluminium, le coup est rude. 

La tristesse était immense, mardi 22 juin, à la sortie du tribunal de commerce de Dijon (Côte-d'Or). La fonderie MBF Aluminium a été liquidée, l'unique repreneur n'ayant pas été retenu par le tribunal. Ce jugement entraînera la suppression des 270 postes en CDI et "met au total 300 emplois sur le carreau", en ajoutant intérimaires et CDD, selon un représentant de l'intersyndicale CGT-CFDT-SUD de l'entreprise.

Les salariés en colère

La fonderie MBF Aluminium, qui fabrique carters de moteurs et pièces de boîte de vitesse, avait été placée en redressement judiciaire début novembre, faute de pouvoir rembourser ses dettes. Mardi, le tribunal n'a pas retenu l'unique offre de reprise, portée par l'entrepreneur français Michaël Azoulay. Selon un observateur du dossier, ce projet qui prévoyait la reprise d'un peu plus de 200 salariés a été jugé insuffisant en termes de garanties financières et il a été fragilisé par l'absence d'engagements de commandes des principaux clients de l'entreprise, Renault et PSA (Stellantis).

Les salariés ont laissé éclater leur colère après l'audience. "Je ne comprends pas. (...) On travaille à deux dans la même boîte, et j'annonce comment à mes enfants ?", s'est inquiétée, très émue, Isabelle Da Costa, salariée de l'entreprise depuis 25 ans. D'autres reprochent à l'État de ne pas avoir aidé l'entreprise. "On avait du boulot jusqu'en 2025, et là, qu'est-ce qu'on fait ? On va fermer la boutique ?", fustige Naël Yalcin, délégué syndical CGT MBF Aluminium. À la fonderie de Saint-Claude (Jura), les salariés s'organisent déjà pour résister : ils veulent empêcher le départ des machines, et obtenir une meilleure indemnité de licenciement. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plans sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.