Cet article date de plus de quatre ans.

GM&S : le tribunal de commerce rendra sa décision vendredi prochain

Le tribunal de commerce de Poitiers, qui examinait le cas du site de la Souterraine (Creuse), rendra sa décision le vendredi 30 juin, a appris franceinfo. L'administrateur judiciaire a demandé ce vendredi la liquidation de l'entreprise.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rassemblement de salariés du site aux abords du tribunal de commerce de Poitiers vendredi 23 juin. (PASCAL LACHENAUD / AFP)

Les 277 salariés de l'équipementier GM&S devront encore patienter avant d'être fixés sur le sort de leur entreprise. Le tribunal de commerce de Poitiers, qui examinait le cas du site de la Souterraine, dans la Creuse, rendra sa décision dans une semaine, le vendredi 30 juin, a appris franceinfo. L'administrateur judiciaire a demandé ce vendredi 23 juin la liquidation de l'entreprise.

"On arrive au bout du bout"

"On arrive au bout du bout, on a plus de financement et pas de repreneur donc c'est la semaine décisive", a confié Patrick Brun, le délégué CGT de GM&S. "Le tribunal aurait pu prononcer la liquidation aujourd'hui, mais nous avons dit que nous avions des pistes sur une potentielle reprise et des potentiels financements par les constructeurs", a expliqué le syndicaliste.

Les salariés du site invitent les commerçants et les artisans de la Creuse et des départements limitrophes à venir les soutenir devant le tribunal de commerce vendredi prochain, rapporte France Bleu Creuse

Les syndicats espèrent un sursis

Aucun dossier de reprise n'a été déposé, seulement, une lettre d'intention du groupe GMD qui envisagerait de reprendre "110 à 120 salariés". Les syndicats espèrent un nouveau sursis jusqu'au 30 septembre.

Ils ont déjà obtenu un nouveau rendez-vous mardi prochain au ministère de l'Économie. Ils demandent à l'Etat de rouvrir des négociations avec les constructeurs français. Deuxième employeur privé de la Creuse, l'entreprise est en redressement judiciaire depuis décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plans sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.