Cet article date de plus de quatre ans.

GM&S : la crainte de la liquidation

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
GM&S : la crainte de la liquidation
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Retour à la case départ pour les salariés de GM&S, qui menacent à nouveau de faire exploser l’usine de La Souterraine (Creuse), mercredi 28 juin. En absence de repreneurs, ils craignent la liquidation de l’entreprise.

Ce mercredi 28 juin au matin, une épaisse fumée noire s’élève à nouveau au-dessus du site GM&S de La Souterraine, dans la Creuse. Hier soir, les salariés ont même mis le feu à des bennes tout près des machines de l’usine. Ils en sont convaincus, après 7 mois de conflit social, ils n’ont plus rien à perdre. "Ça va très mal se passer", prévient un ouvrier.

De maigres consolations

Tard dans la nuit hier, près du ministère de l’Économie à Paris, les représentants syndicaux sortent d’une énième réunion de crise. Les mines sont fatiguées, et l’espoir est mince. "Les discussions sont en cours, mais il n’y a toujours aucun repreneur. La boite risque d’être liquidée vendredi", déplore Patrick Brun, délégué CGT. Seules maigres consolations pour eux, des commandes ont été confirmées et les constructeurs automobiles ont promis d’investir 10 millions d’euros dans la modernisation de l’usine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.