GM&S : l'usine de La Souterraine placée en liquidation judiciaire

L'activité sur le site se poursuivra jusqu'au 21 juillet pour laisser le temps à la justice d'examiner l'offre de reprise déposée par GMD. Un laps de temps durant lequel les salariés ne lâcheront rien, selon Marianne Getti, envoyée spéciale dans la Creuse.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'usine de La Souterraine, dans la Creuse, qui emploie les 277 salariés de l'équipementier automobile GM&S a été placée en liquidation judiciaire avec poursuite de l'activité jusqu'au 21 juillet. Une période nécessaire à la justice "pour examiner la seule offre de reprise qui a pour l'instant été déposée" par GMD, explique Marianne Getti, envoyée spéciale à La Souterraine.

Trois semaines pour négocier

"Cette offre est reçue très amèrement puisqu'elle ne propose de reprendre que 120 salariés sur 270. Les salariés qui étaient présents ce matin dans leur usine s'attendaient à cette liquidation", poursuit la journaliste. Les employés sont "déterminés" à utiliser les trois semaines imparties pour "négocier une éventuelle meilleure offre de la part de GMD, mais aussi des indemnités de départ qui soient supérieures à celles prévues par la loi pour ceux d'entre eux qui perdraient leur emploi".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de GM&S à La Souterraine, dans la Creuse, le 27 juin 2017.
Des salariés de GM&S à La Souterraine, dans la Creuse, le 27 juin 2017. (PASCAL LACHENAUD / AFP)