Cet article date de plus de quatre ans.

GM&S : Bruno Le Maire annonce le dépôt d'une "offre ferme" par le groupe GMD "d’ici le 20 juin"

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire rencontrera le groupe GMD, lundi, afin d'étudier son offre de reprise de l'équipementier automobile GM&S.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des salariés de l'entreprise GM&S Industry manifestent le 16 mai 2017 à La Souterraine (Creuse). (GEORGES GOBET / AFP)

"Le groupe GMD a confirmé son intérêt pour une reprise" de GM&S, a annoncé, vendredi 16 juin, le ministère de l'Économie dans un communiqué, après la réunion de la cellule de crise à Bercy en présence des représentants de salariés de l'équipementier automobile de La Souterraine, en Creuse.

L'équipementier GMD a précisé ses "engagements de commandes pluriannuels, pour garantir une activité pérenne sur le site", selon le ministère. Ce dernier précise que "les conditions préalables fixées par le repreneur, liées à l’environnement et à l’immobilier" ont été réglées.

Les équipes de GMD travaillent depuis mercredi 13 juin dans l’objectif "de formuler une offre ferme", ajoute le communiqué. Le ministre de l'Économie ajoute que "les travaux se poursuivent pour permettre le dépôt d’une offre ferme d’ici le 20 juin". Bruno Le Maire s'entretiendra avec le groupe GMD, lundi 19 juin, afin d'étudier, avec lui, son offre de reprise. 

L'entreprise GM&S est en redressement judiciaire depuis décembre dernier. 277 emplois sont menacés. La prochaine audience au tribunal de commerce de Poitiers est prévue le 23 juin. La liquidation de l'entreprise pourrait être prononcée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plans sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.