Ford : 850 salariés menacés en Gironde

Jeudi 13 décembre, les 850 salariés de l'usine Ford de Blanquefort (Gironde) ont appris que leur usine allait fermer. Ils sont désabusés. Le ministre de l'Économie doit s'entretenir avec la direction de Ford Europe.

FRANCE 2

En Gironde, sur la petite place de Blanquefort, l'annonce de la fermeture prochaine de l'usine Ford suscite beaucoup d'inquiétude. "Je suis choquée. Ford fait vivre une grande partie de la population", réagit une riveraine. "Le plus triste, c'est la perte d'emplois pour les familles", ajoute une autre habitante. 850 salariés ont appris, jeudi 13 décembre, la fermeture prochaine de leur usine.

2 000 emplois indirects concernés

Dans un des salons de coiffure de Blanquefort, de nombreux clients travaillent dans l'usine. "Mon cousin y travaille, il est jeune et a deux enfants à élever. Il va se retrouver au chômage. Du travail ? Ce n'est pas dans le Médoc qu'il va en trouver", explique une des clientes. Pour la maire de Blanquefort, Véronique Ferreira, l'impact économique ne se limite pas à sa commune. Ford Blanquefort fait travailler de nombreux sous-traitants, soit 2 000 emplois indirects qui sont concernés par cette fermeture.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Ford Aquitaine à Blanquefort (Gironde), le 27 février 2018.
L'usine Ford Aquitaine à Blanquefort (Gironde), le 27 février 2018. (NICOLAS TUCAT / AFP)