Cet article date de plus de neuf ans.

Sarkozy : "les syndicalistes devraient défendre les intérêts des salariés, pas faire de la politique"

Publié Mis à jour
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

A Suippes (Marne), le président candidat a accusé la CGT d'avoir voulu mener une opération politique après des échauffourées qui ont opposé jeudi 15 mars 200 métallurgistes d'ArcelorMittal et les forces de l'ordre devant son QG de campagne.

"C'est pas les ouvriers de Florange, c'est un petit nombre de syndicalistes", a déclaré Nicolas Sarkozy au sujet des salariés venus manifester devant son QG jeudi 15 mars. En déplacement à Suippes (Marne), le président candidat a accusé la CGT d'avoir voulu mener une opération politique. Des échauffourées avec jets de gaz lacrymogènes ont opposé 200 métallurgistes de l'usine ArcelorMittal de Florange aux forces de l'ordre à proximité du QG de campagne de Nicolas Sarkozy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Florange

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.