Cet article date de plus de sept ans.

Les députés adoptent la loi dite "Florange"

Ce texte censé "redonner des perspectives à l'économie réelle et à l'emploi industriel" a été voté en première lecture à l'Assemblée nationale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande, alors candidat à l'élection présidentielle, le 24 février 2012 à l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Cette promesse, François Hollande l'avait lancée micro à la main, juché sur un camion syndical à Florange (Moselle), le 24 février 2012. Les députés ont adopté, mardi 1er octobre, la fameuse proposition de loi dite "Florange" sur la reprise des sites industriels rentables. 

Fruit d'un long cheminement, ce texte qui vise à "redonner des perspectives à l'économie réelle et à l'emploi industriel", cosigné par des socialistes, écologistes et radicaux de gauche, a été adopté en première lecture par 285 voix contre 214 au premier jour de la session ordinaire du Parlement.

Une loi a minima par rapport à la promesse de Hollande

Comme nous l'expliquions il y a quelques semaines, la proposition de loi est cependant bien moins ambitieuse que la promesse faite il y a près de 20 mois devant les hauts-fourneaux d'ArcelorMittal, qui ont par la suite été fermés.

La proposition oblige les entreprises de plus de 1 000 salariés souhaitant fermer l'un de leurs établissements à rechercher un repreneur pendant trois mois, sous peine de pénalités. Un second volet est centré sur un encadrement accru des offres publiques d'achat (OPA) hostiles.

Les élus des groupes de la majorité gouvernementale ont apporté leurs suffrages, tandis que les députés du Front de gauche se sont abstenus face, ont-ils dit, à une "absence de volonté politique d'affronter les groupes licencieurs et les patrons voyous". L'UMP et l'UDI ont voté contre une "loi d'affichage", dans laquelle ils voient des mesures susceptibles d'être "contreproductives" en dissuadant les investisseurs par de nouvelles "contraintes".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Florange

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.