GM&S : le tribunal de commerce reporte au 31 juillet sa décision sur la reprise de l'équipementier automobile

Les employés de l'équipementier automobile menacé de liquidation judiciaire demandent l'organisation d'un débat télévisé.

Des salariés de GM&S lors d\'une précédente opération de blocage de l\'usine Renault de Villeroy (Yonne), le 19 juillet 2017.
Des salariés de GM&S lors d'une précédente opération de blocage de l'usine Renault de Villeroy (Yonne), le 19 juillet 2017. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Les salariés vont devoir attendre une semaine supplémentaire pour connaître le sort de leur entreprise. Le tribunal de commerce de Poitiers a reporté, lundi 24 juillet, sa décision sur une éventuelle reprise de l'équipementier automobile GM&S. Il statuera le 31 juillet, a indiqué Me Jean-Louis Borie, avocat des salariés de GM&S, à la sortie de l'audience.

L'activité de l'entreprise prolongée pour une semaine. Sur demande de GMD, seul repreneur à avoir déposé une offre, le tribunal a reporté sa décision au 31 juillet. L'activité de l'entreprise est donc prolongée pour une semaine. L'offre de reprise de GMD prévoit le maintien que de 120 des 277 emplois du site de La Souterraine (Creuse).

Nouveau blocage en vue. Les salariés de GM&S ont décidé de bloquer de nouveau le site de Renault à Villeroy (Yonne) après s'être réunis lundi matin à huis clos. Ils n'ont pas précisé la date de ce blocage mais la volonté des salariés est de le faire rapidement.

Un débat télévisé demandé. Convaincus qu'on "joue avec leurs nerfs" pour leur faire accepter une reprise moins-disante en terme d'emploi ou d'indemnisation, les salariés demandent à une chaîne de télévision d'organiser un débat public avec la présence de représentants de Renault et PSA.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GM&S

20h00 : #GM&S Bercy appelle les salariés de GM&S à accepter l'offre de GMD.

17h56 : #GM&S Plus tôt dans la journée, les salariés de l'équipementier automobile GM&S ont décidé de bloquer de nouveau le site de Renault à Villeroy (Yonne), et réclament un débat télévisé avec des représentants de Peugeot et Renault. Suivez la situation dans notre direct.

17h54 : #GM&S L'offre du groupe GMD ne prévoit le maintien que de 120 des 277 emplois du site de La Souterraine (Creuse).

17h56 : #GM&S Le tribunal de commerce de Poitiers a reporté au 31 juillet sa décision sur la seule offre de reprise de l'équipementier automobile GM&S.

13h09 : #GM&S Le tribunal de commerce de Poitiers doit se prononcer aujourd'hui en fin de journée sur l'unique offre de reprise de GM&S, celle du numéro 1 français de l'emboutissage GMD, qui prévoit de reprendre 120 salariés sur 277. Selon Yannick Augras, délégué CGT, le blocage se fera quelle que soit la décision du tribunal, parce que c'est "un jour de merde". Il estime que l'offre de GMD qui prévoit de garder 120 salariés n'est pas suffisante.

13h22 : #GM&S Après s'être réunis ce matin à huis clos, des salariés de GM&S ont décidé de bloquer de nouveau le site de Renault à Villeroy (Yonne), rapporte France Bleu Creuse. Ils n'ont pas précisé la date de ce blocage mais la volonté des salariés de l'usine de La Souterraine (Creuse) est de le faire rapidement.