Conforama : une réunion sur le futur plan social interrompue par des manifestants

Jeudi 11 juillet, une réunion se tenait dans la matinée. Le PDG de l'entreprise Conforama s'entretenait avec les syndicats quand des salariés ont manifesté leur colère face aux nombreuses suppressions de poste. Ils ont interrompu la réunion.

Soir 3

La tension était palpable, jeudi 11 juillet, lors d'un comité d'entreprise de Conforama. Une réunion de crise se tenait dans la matinée entre le PDG et les syndicats pour discuter du futur plan social qui risque de toucher l'entreprise. Il prévoit de supprimer jusqu'à 1 900 emplois et 32 magasins en France. Une décision qui a excédé les salariés de l'entreprise. Malgré les vigiles et l'arrivée par la suite de la police, les manifestants sont parvenus à rentrer dans la salle pour faire face au PDG. "Aujourd'hui, ils nous disent qu'ils vont sauver Conforama. Or monsieur, ce qu'il faut comprendre, c'est qu'ils ont planté Conforama. Ils ont planté les salariés, ils ont planté le fric, ils ont tout planté", dénonce Saida Bouarioua, déléguée syndicale CFE-CGC.


Les discussions en stand-by


Face à cette colère, les dirigeants ont alors choisi de ne plus dialoguer avec les salariés. Dans la précipitation, ils ont d'ailleurs oublié des documents officiels. Ils indiquent la liste des postes supprimés ainsi que les indemnités de licenciement. Conforama dénonce des menaces et des violences inacceptables. Les discussions sur le plan social sont reportées jusqu'à nouvel ordre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un magasin Conforama dans la zone commerciale Les Couleures de Valence (Drôme), le 2 juillet 2019.
Un magasin Conforama dans la zone commerciale Les Couleures de Valence (Drôme), le 2 juillet 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)