Chaussexpo : 124 emplois supprimés

Les 1 120 salariés du groupe Chaussexpo en France s'inquiètent. L'entreprise vient d'annoncer un nouveau plan social et la fermeture de 35 magasins.

Rassemblés devant le siège du groupe Chaussexpo, ils organisent la riposte. Les salariés sont désabusés : depuis deux ans, ils se battent contre les difficultés financières du groupe familial Desmazieres. La société a déjà fermé 30 magasins en 2017 à cause d'un marché très concurrentiel, celui de la chaussure, et d'importants problèmes de trésorerie.

223 licenciements prévus

Placé en redressement judiciaire depuis février, le groupe prévoit un nouveau plan social avec, à la clé, le licenciement de 124 salariés sur les 1 120 que compte le groupe et la fermeture en France de 35 magasins sur 223. Pour le personnel en boutique, ce n'est qu'un début. Dans un quartier populaire de Lille (Nord), une solderie fait partie de la liste des magasins menacés. Les clients y sont attachés. Un prochain rendez-vous est prévu en octobre pour discuter des modalités du plan social.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les 1 120 salariés du groupe Chaussexpo en France s\'inquiètent. L\'entreprise vient d\'annoncer un nouveau plan social et la fermeture de 35 magasins.
Les 1 120 salariés du groupe Chaussexpo en France s'inquiètent. L'entreprise vient d'annoncer un nouveau plan social et la fermeture de 35 magasins. (FRANCE 2)