Carrefour :tristesse chez les salariés avant la fermeture définitive

À Saint-Quentin, dans l'Aisne, les salariés d'un Carrefour Contact promis à la fermeture n'ont plus le cœur à l'ouvrage, leur magasin fermera ses portes, comme plusieurs centaines d'autres établissements du groupe en France, dans quelques semaines.

Voir la vidéo
France 3

Les étagères sont vides tout au long des rayons, les présentoirs sont déserts, personne, ou presque n'arpente les allées du supermarché. Le magasin Carrefour de Saint-Quentin n'est déjà plus approvisionné, avant-goût de sa fermeture définitive en juillet prochain. La directrice n'a plus le cœur à l'ouvrage. En quinze ans, elle a connu les rachats successifs et les changements, ED puis Dia avant de redevenir Carrefour. C'était il y a seulement deux ans.

Un avenir sombre pour les salariés

Pour certains employés, l'avenir s'annonce sombre. Dans quelques semaines, Carrefour devrait leur proposer trois nouvelles affectations dans d'autres magasins du groupe. Mais beaucoup optent pour une reconversion et quitteront l'entreprise dans les semaines qui viennent. Les salariés n'ont pas confiance en Carrefour. Les clients aussi sont déçus. À l'autre bout de la ville, un autre Carrefour Contact est promis à la fermeture. Beaucoup appréciaient pourtant ce magasin proche de chez eux. Sur les 72 Carrefour Contact de la région, trois quarts fermeront leurs portes cet été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carrefour devrait supprimer plus de 2 000 emplois à l\'été 2018.
Carrefour devrait supprimer plus de 2 000 emplois à l'été 2018. (MAXPPP)