Béthune : l’usine Bridgestone ferme définitivement ses portes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Béthune : l’usine Bridgestone ferme définitivement ses portes
CAPTURE ECRAN FRANCE 3
Article rédigé par
J.Weyl, C.Chen, France 3 - France 3
France Télévisions

Une page se tourne à Béthune dans le Pas-de-Calais, l’usine de pneumatiques Bridgestone ferme ses portes vendredi 30 avril.

Les employés de l'usine de Bridgestone à Béthune (Pas-de-Calais) passent, le cœur lourd, leur portique pour la dernière fois. Certains emportent des affaires : cela fait 60 ans que l'usine existait. Rachetée en 1988 par un groupe japonais, l’usine connaît son âge d’or. Mais sa fin a été annoncée en septembre 2020, une annonce qui avait secoué la région. Le fabricant de pneus était l'un des principaux employeurs de la région.

863 employés sont concernés, mais deux tiers sont actuellement en recherche d'emploi

Une prime de 46 000 euros minimum devrait être accordée pour chaque salarié. Une somme record, mais certains abandonnent toute leur carrière :"Ça fait six mois que je ne l'ai pas digéré”, tonne Francky Cagniart, ancien opérateur de machine. Avec sa prime, il s'est lancé dans le chantier d'une crêperie solidaire. 863 employés sont concernés, mais deux tiers sont actuellement en recherche d'emploi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.