Vidéo Un jour avec Lisa, factrice pour l’été

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Pour l’été, Lisa est factrice. Brut est parti avec elle sur sa tournée pour découvrir le métier.
VIDEO. Un jour avec Lisa, factrice pour l’été Pour l’été, Lisa est factrice. Brut est parti avec elle sur sa tournée pour découvrir le métier. (Brut.)
Article rédigé par Brut.
France Télévisions
Pour l’été, Lisa est factrice. Brut est parti avec elle sur sa tournée pour découvrir le métier.

Être facteur, ce n’est pas seulement distribuer du courrier. Il faut d’abord le trier en amont. Direction le centre de tri à 7h20, l’heure où Lisa débute sa journée. Dans le sens de sa tournée, Lisa classe le courrier en fonction des rues et des numéros des habitations. Après avoir également récupéré ses colis, elle charge sa voiture avant de partir pour quatre à cinq heures de tournée. “Au début, on fait beaucoup d'heures supplémentaires puisqu'on ne connaît pas encore la tournée, on revient tard. Et du coup, elles nous sont payées. Et après, on a des primes de fin de contrat aussi. Moi, j'ai eu deux contrats, du coup, je vais avoir 20% de primes. Ça va être convenable comme salaire pour un job d'été.” , explique Lisa.

“J'ai personne à côté pour m'embêter”

Après quatre jours de formation, la voilà sur les routes pour distribuer son courrier. “J'ai aucune contrainte en soi, je suis autonome. J'ai personne à côté pour m'embêter. J'aime vraiment aussi ce contact-là avec les gens. On se sent utile. Ils nous attendent, souvent mais on n’a pas le temps”. Ce travail, qu’elle a trouvé sur Internet, lui permet d’avoir ses après-midi et de financer sa vie étudiante le reste de l’année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.