Une coopérative niortaise livre de la nourriture à vélo pour lutter contre les géants du marché

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
A Niort, une coopérative de coursier aide les restaurateurs dans la livraison de leur plat.
France 3 Poitou-Charentes
Article rédigé par
France Télévisions

À Niort, une société coopérative et participative, nommée "Coursiers Niortais", s'est créée pour aider les restaurateurs à livrer leur plat à domicile. Une initiative qui a pour but de contrer les géants du marché et de garantir aux associés-salariés plus de sécurité. #IlsOntLaSolution

Avoir recours aux plateformes de livraisons de repas à domicile est devenu une pratique de plus en plus courante avec le premier confinement. Alors pour contrer les géants du marché, trois Niortais ont décidé de monter une société coopérative et participative (SCOP) de livraison à vélo éco-responsable, nommée les "Coursiers Niortais". Une idée qui découle des restaurateurs et qui permet aux livreurs d'avoir une couverture sociale.

Une sécurité pour les associés-salariés

Cette initiative permet aux restaurants de pouvoir fonctionner malgré les restrictions. "Quand on a rouvert après le confinement, je ne pouvais pas être en cuisine et en livraison. Donc l'idée de ce service est venue de plusieurs restaurateurs de Niort pour contrer les plateformes existentes", raconte Frédéric Calvo, directeur du restaurant la Dolce Vita. 

Le modèle économique de ces coopératives garantit également à ses associés-employés des conditions de travail plus confortable que l'auto-entreprenariat. Car, chaque employé est associé de la coopérative. "Le matériel est fourni et entretenu. On fait attention à notre sécurité. Et on a une couverture sociale, des vacances. En fait, on a des conditions de travail de salariés", explique Jérémie Boyer, associé-salarié des "Coursiers Niortais" et ancien auto-entrepreneur. 

Pour l'instant, les trois livreurs ne travaillent qu'à mi-temps avec dix livraisons par jour mais ils regorgent d'idées pour développer leur activité. Ils souhaitent prendre en charge le dernier kilomètre de livraison des gros transporteurs en centre-ville.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.