13h15, France 2

VIDEO. Exterminé avant d'être protégé, le loup est de retour en France... à l'attaque des troupeaux !

"On est en train de se faire dévorer, donc, il faut tirer le loup !" affirme un éleveur. Pour les écologistes, le retour de l’espèce en France est une victoire de la biodiversité. L'Etat a de son côté mis en place un "Plan loup"... Extrait du magazine "13h15 le samedi" du 29 septembre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cela faisait bien longtemps que la France n’avait plus à vivre avec le loup exterminé par l’homme. Ce grand prédateur, disparu du territoire en 1937, est menacé alors de disparition sur tout le continent européen. La bête devient une espèce protégée en 1979 avec une convention signée à Berne, en Suisse, qui interdit désormais de la tuer.

C’est depuis l’Italie, où il continuait à vivre, que le loup regagne les Alpes du Sud. En 1992, deux loups sont vus pour la première fois dans le parc national du Mercantour, l’un des plus sauvages de France. Quelques années plus tard, ils sont une trentaine dans les Alpes, avant de gagner les Pyrénées, les Vosges, le Massif central et même parfois les plaines.

12 000 brebis tuées en 2017 pour une population officielle de 430 loups

Le débat s’installe dans le pays. D’un côté, les éleveurs qui souhaitent s’en protéger : "On est en train de se faire dévorer, donc, il faut tirer le loup !" affirme l’un des leurs. De l’autre côté, les écologistes qui se félicitent du retour de l’espèce dans la nature hexagonale en considérant que c’est une victoire dans leur lutte pour la préservation de la biodiversité. 

L’Etat met en place le Plan national d’actions sur le loup et les activités d’élevage. Il indemnise les éleveurs, aide à la protection et fixe un quota de bêtes à éliminer, soit 10% chaque année. En 2017, environ 12 000 brebis sont cependant tuées pour une population officielle de 430 loups... Toute la France pourrait être colonisée dans les prochaines années.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

3H15 / FRANCE 2
3H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)