Pyrénées : prévenir les avalanches

Après les fortes chutes de neige de ces derniers jours, la prudence est de mise dans les Pyrénées. Par précaution, les secouristes se livrent à des exercices d'entrainement.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Dans l'Ariège, Romain Pinet, maître chien, et son partenaire Simba cherchent des victimes ensevelies dans une simulation d'avalanche. Quelques secondes suffisent à l'animal pour détecter une présence sous la neige. Chaque hiver, les maîtres-chiens d'avalanche doivent effectuer au moins cinq entraînements afin de rester opérationnels toute la saison. "En moyenne, un maître-chien va être amené à intervenir une, deux ou trois fois maximum", explique-t-il. Cette formation concerne les douze équipes réparties en Ariège et dans les Pyrénées-Orientales.

Un jeu qui sauve des vies

"Depuis une quinzaine d'années, on a mutualisé les deux départements parce que dans l'Ariège on a un petit volume de maîtres-chiens et l'objectif c'est de travailler tous ensemble, et être le plus rapide dans la détection de victimes ensevelies", explique Xavier Stinglhamber, directeur technique. Formés dès le plus jeune âge, les chiens deviennent complices avec leur maître et développent leurs compétences en s'amusant. Un jeu qui sauve des vies chaque année, car, en cas d'avalanche, la rapidité des secours est déterminante pour la survie des victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une route fermée à cause d\'une avalanche, le 9 janvier 2018 aux Houches, près de Chamonix (Haute-Savoie).
Une route fermée à cause d'une avalanche, le 9 janvier 2018 aux Houches, près de Chamonix (Haute-Savoie). (PHILIPPE DESMAZES / AFP)