Indre : un abattoir suspendu pour maltraitance animale après une vidéo de L214

Après la diffusion d’une vidéo-choc par l’association L214, les activités d’un abattoir de l’Indre ont été suspendues.

FRANCE 3

Un veau mal étourdi trainé au sol et suspendu, alors qu’il se débat. Des chevreaux saignés vivants. C’est une nouvelle vidéo de l’association L214. Ces actes de cruauté sont doublés de manquements à l’hygiène. Un employé, par exemple, travaille en t-shirt. Ces images ont été tournées il y a quelques semaines à l’abattoir du Boischaut, dans l’Indre. Il s’agit d’un établissement de proximité employant 17 salariés, géré par la communauté de communes.

L’abattoir lâché par Carrefour

L’association L214 a porté plainte pour "acte de maltraitance et cruauté." En 2016, l’abattoir avait déjà été épinglé par les services vétérinaires, sans suite. Après la diffusion des images, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, a réagi. "Didier Guillaume […] demande au préfet de suspendre immédiatement, à titre conservatoire, l’activité de l’établissement." Carrefour, l’un des principaux clients de l’abattoir, a annoncé qu’il cessait toute relation commerciale avec lui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue sur une partie de l\'abattoir du Boischaut, dans l\'Indre, en 2013.
Vue sur une partie de l'abattoir du Boischaut, dans l'Indre, en 2013. (CAPTURE ECRAN GOOGLE STREET VIEW / FRANCEINFO)