Cet article date de plus de sept ans.

Travailler à Noël et au jour de l'An, un bon plan ?

Les besoins en personnel augmentent pour Noël et le Nouvel An. Est-ce un bon plan de profiter de ces opportunités d'emploi ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Travailler les soirs de réveillons ou les jours de Noël et du Nouvel An peut être très rémunérateur. Toutefois, est-ce vraiment un bon plan ? En effet, cette expérience professionnelle peut réserver quelques mauvaises surprises. Alors avant de sauter sur un emploi, il est préférable de savoir à quoi s'attendre.

Le travail pendant les fêtes : des moments de solitude

Les fêtes de Noël et du jour de l'An sont traditionnellement dédiées aux festivités en famille et entre amis. Décider de travailler durant cette période empêchera de savourer ces moments. Un baby-sitting ? Il faudra mettre les enfants au lit à neuf heures et passer son réveillon à regarder la télévision. Un emploi pour le jour de Noël ? Il faudra faire une croix sur le repas chez Mamie et sur sa délicieuse dinde aux marrons et se contenter d'un sandwich. Pas vraiment un bon plan? Travailler à Noël et au jour de l'An peut rapporter mais peut aussi coûter, puisque le métier quel qu'il soit exige des sacrifices.

Le travail pendant les fêtes : des conditions difficiles

Parfois, travailler pendant les fêtes peut être difficile. C'est particulièrement le cas pour les métiers en contact direct avec le public. Durant la période de Noël et du Nouvel An, les gens sont censés être heureux mais ils sont aussi plus alcoolisés, plus dépressifs, plus exubérants, plus sujets aux intoxications alimentaires, etc. S'en suivent de nombreux accidents et maladresses. A celà, il faut parfois rajouter un rythme de travail soutenu. C'est le cas dans la restauration où l'établissement joue ses plus grosses soirées de l'année. Ainsi, avant d'entamer une recherche d'emploi pour Noël et le Jour de l'An, il faut se sentir prêt à faire face aux aléas du métier choisi : de la grosse colère d'un enfant qui veut sa maman au client aviné en passant par le patient suicidaire.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.