Cet article date de plus de trois ans.

Transformation numérique des emplois : "Les mutations vont être très difficiles"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
duel eco
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les banques vont-elles disparaître ? L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre en débattent dans le Grand Soir 3 ce mardi 28 novembre.

"Les banques ne vont pas disparaître. Il va y avoir des réductions d'effectifs", assure Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés sur le plateau du Grand Soir 3.

"On va avoir dans les banques des changements de métiers, des destructions d'emplois certes, mais c'est surtout une transformation des services et des métiers", complète Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

"Destruction créatrice"

"La banque, même quand c'est privé, a une mission d'intérêt général, de service public. Il est très important que sur cette activité, on ne s'autorise pas l'uberisation des emplois, la déréglementation tous azimuts", insiste l'enseignant en économie à la Sorbonne.

"Tous les secteurs et tous les métiers sont touchés par la transformation numérique, du métier de caissier au métier de trader. Beaucoup vont disparaître. Mais de nouveaux métiers vont apparaître. Il y a un processus de destruction créatrice", explique Etienne Lefebvre. "On va y gagner au global, mais les mutations vont être très difficiles et il faut se préparer", prévient le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.