Emploi à domicile : les salaires réévalués

Si vous employez quelqu’un à domicile, comme une nounou ou un employé de ménage, vous allez devoir l’augmenter. Une augmentation de quelques centimes qui ne vous coûtera pas plus cher, paradoxalement : il s’agit en fait de permettre à votre employé de profiter de la baisse des cotisations chômage et maladie.

france 2

Pour les employés à domicile, petite hausse de salaire à la fin du mois. Jardinier, nounou, aide ménagère bénéficient de la réforme des charges sociales, cotisations maladie et chômage. Avec la réforme Macron, elles diminuent pour les particuliers employeurs. Ils devront en faire bénéficier leurs employés en augmentant leur salaire. Ainsi, 10 euros de l’heure passeront à 10 euros et 7 centimes.

Une réévaluation obligatoire

Par exemple, un employé qui travaille 20 heures par semaine touchera 5,60 euros supplémentaires par mois. Les sites dédiés à l’emploi à domicile relaient le nouveau dispositif et proposent des simulateurs pour estimer le nouveau salaire net de l’employé. Une réévaluation obligatoire. Si l’employeur ne s’y soumet pas, il peut y avoir des sanctions : l’employé peut aller aux prud’hommes réclamer la répercussion des charges sociales. La France compte 3,5 millions d’employeurs et 1,6 million d’employés, car certains ont plusieurs patrons. Un chiffre en augmentation.

Les salaires pourraient augmenter en 2018 dans certains secteurs d\'activité, selon une étude. Ci-contre, des bulletins de paie (Illustration).
Les salaires pourraient augmenter en 2018 dans certains secteurs d'activité, selon une étude. Ci-contre, des bulletins de paie (Illustration). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)