Savoir-faire français : le kitsch des boules à neige françaises

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Savoir-faire français : le kitsch des boules à neige françaises
FRANCE 2
Article rédigé par
E. Prigent, B. Parayre - France 2
France Télévisions

Le feuilleton de la semaine du 13 Heures, consacré au savoir-faire français, s'intéresse mercredi 14 octobre aux boules à neige. Des entreprises se sont spécialisées dans la création de ces souvenirs qui incarnent le kitsch à la française.

La boule à neige, aussi appelée "boule neigeuse", a un côté hypnotisant assez irrésistible. Si aujourd'hui, 95% de la production viendrait d'Asie, deux entreprises continuent de jouer les irréductibles du made in France. "On lutte pas, on essaie de faire notre travail au mieux [...] on préfère fabriquer moins, mais mieux", confie Mylène Richard, responsable commerciale JLK France à Meillonnas (Ain). L'entreprise a 30 ans de savoir-faire, avec des créations personnalisées. Même la colle est maison. Et si le travail des trois salariées reste artisanal, il s'appuie désormais sur une technologie de pointe avec des impressions numériques et des impressions sur plusieurs plans pour créer de la perspective.

Une progression du savoir-faire

Dans la société Bruot à Arbent (Ain), l'histoire est familiale depuis trois générations. La boule à neige est un métier passion pour Christophe Bruot, qui a commencé à former la quatrième génération : Alexandre, 16 ans, en école de mécanique. "Ce sera à lui d'essayer de m'apporter de nouvelles technologies, c'est comme ça qu'on a une progression de notre savoir-faire", explique Christophe Bruot. Il possède une base de plusieurs centaines de moules et figurines. Tout a été réalisé sur place, jusqu'à la recette neigeuse qui a demandé trois ans de perfectionnement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.