Sardaigne : la tradition de la pêche au thon perdure

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Sardaigne : la tradition de la pêche au thon perdure
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Mikoczy, A.Donadini, M.Chiarello, L.Bensimon, V.Parent - France 2
France Télévisions

Connaissez-vous la matanza ? Sur l'île de San Pietro, au sud-ouest de la Sardaigne, cette technique de pêche au thon, bien qu'ancestrale, est toujours pratiquée. Elle a de quoi interpeller, et dérange parfois.

La matanza est une technique de pêche ancestrale, unique au monde, pratiquée en Sardaigne, où elle ne se déroule que quelques jours dans l'année. Le moment où d'immenses bancs de thons rouges passent au large de l'île. C'est là où les pêcheurs installent leurs bateaux en forme de U. Un piège pour les thons qui se referme peu à peu sur eux. Au terme d'un combat de plusieurs heures, les pêcheurs prélèvent 10% des poissons, uniquement des spécimens adultes, les plus gros.

Des quotas imposés

"C'est toujours une émotion très forte de prendre des poissons si grands avec les mains, ça fait des centaines d'années qu'on pêche ainsi, exactement au même endroit", explique Luigi Biggio, chef des pêcheurs de Carloforte. Depuis l'Antiquité, les thons rouges sont pêchés en Méditerranée. Longtemps, ce fut de manière équilibrée, mais à partir des années 1970, cette pêche est devenue une industrie. L'espèce a peu à peu disparu. En catastrophe, en 2010, des quotas ont été adoptés pour diviser les prises par cinq.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.