Cet article date de plus de quatre ans.

Voyage : Ras al-Khaimah, l'anti-Dubaï

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Voyage : Ras al-Khaimah, l'anti-Dubaï
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ras al-Khaimah est un désert aux paysages somptueux et immaculés de plus en plus prisé par les touristes qui voient en lui l'opposé de la démesure des émirats voisins.

Sur des kilomètres carrés, pas de route, pas un bâtiment, rien. Parfois quelques dromadaires, du sable et des dunes. Bienvenue à Ras al-Khaimah, petit émirat grand comme deux tiers du Luxembourg. En plus du désert, on y trouve la montagne, les canyons et la mer, paysage différent des émirats voisins. Ras al-Khaimah se trouve à seulement une heure de route de Dubaï, deux heures d'Abu Dhabi. Là-bas, les touristes sont accueillis par des tours gigantesques, des centres commerciaux démesurés et des hôtels de luxe sur les plages.

L'anti-Dubaï ?

Ici, à Ras al-Khaimah, l'ambiance est radicalement différente, car il n'y a ni pétrole, ni gaz, donc pas de développement fulgurant. Un tiers des habitants sont des Bédouins, aux petits soins pour leurs dromadaires, au milieu des dunes, au rythme du soleil. Depuis quelques années, Ras al-Khaimah mise tout sur son authenticité pour attirer les touristes, s’affichant comme un anti-Dubaï. Les grands groupes hôteliers de la planète ont compris le potentiel de la destination, des dizaines de projets sont en construction. Ras al-Khaimah espère attirer 3 millions de visiteurs en 2025. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.