Vidéo Couverts en bois, récipients en carton... Les emballages à usage unique sont-ils vraiment écologiques ?

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Voilà l'impact des déchets de nourriture à emporter.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Voilà l'impact des déchets de nourriture à emporter.

"En moyenne, on va considérer qu'on retrouve entre 3 et 4 emballages par commande. Mais si on rajoute les sauces, les couverts, les serviettes ou que l'on a plusieurs plats, on peut vite augmenter le nombre de déchets", explique Moïra Tourneur, responsable du plaidoyer Zero Waste France. Les déchets liés à la vente à emporter n'ont pas tous les mêmes impacts. Par exemple, on a tendance à penser que le bois est un matériau écologique. Pourtant, une fois jeté à la poubelle, un couvert en bois va être brûlé ou enfoui. Il y a aussi les emballages de sauce qui ne se recyclent pas.

La vente à emporter, renforcée par la pandémie

Le développement de la livraison de repas et de la vente à emporter, déjà en cours ces dernières années, a été renforcé par la pandémie de Covid-19. Sur 2100 restaurants sondés en février 2021, 67 % disaient pratiquer la vente à emporter. Côté livraison, 8000 restaurants auraient rejoint la plateforme de livraison Uber Eats au cours de l'année 2020 et autant pour la plateforme concurrente Deliveroo. Selon le ministère de la Transition écologique, cette croissance pourrait nécessiter "plusieurs milliards d'emballages" dans les prochaines années.

En février 2021, des plateformes de livraison de repas et d'autres acteurs du secteur ont signé une charte d'engagement avec le ministère de la Transition écologique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.