Vers une généralisation du "doggy bag" dans les restaurants ?

Les restaurateurs proposent leur solution anti-gaspillage en faisant la promotion du doggy bag. France 2 s'est rendue dans un restaurant où seuls les clients étrangers le demandent.

FRANCE 2

Mardi 7 avril, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie a signé un accord avec la société TakeAway afin de promouvoir le recours au "doggy bag" dans les restaurants français. Largement généralisé dans les pays anglo-saxons, le "doggy bag", cette pratique qui consiste à repartir avec ses restes du restaurant, est  loin d'être courante en France. Alors qu'aux États-Unis, "ça se fait partout, même dans les restaurants les plus chics", commente une Américaine, attablée dans ce restaurant français.

Les Français pas encore prêts

Dans ce restaurant, le chef est prêt à voir se généraliser le recours au "doggy bag", mais pour lui, les Français ne sont pas prêts. "À 99%, ce sont des étrangers qui demandent un "doggy bag", commente François Pasteau. Le personnel non plus n'est pas tout à fait habitué au concept. "Je ne trouve pas naturel de le proposer, avoue Caroline Camu, chef de rang, ça me gêne de dire aux gens 'est-ce que vous voulez la fin de votre repas dans une petite boîte ?'". Par contre, pour ce qui est d'emporter la bouteille de vin qui n'a pas été terminée, ça ne pose dans ce cas aucun problème.

Le JT
Les autres sujets du JT
Six enfants de Brooklyn dînent chez Daniel, un restaurant gastronomique New-yorkais.
Six enfants de Brooklyn dînent chez Daniel, un restaurant gastronomique New-yorkais. (NY TIMES / YOUTUBE)