Urssaf : 13 000 euros pour avoir mangé dans son restaurant

Des restaurateurs ont été épinglés pour avoir déjeuné dans leur restaurant. L'Urssaf considère qu'il s'agit d'un avantage en nature.

france 3

13 000 euros à payer pour avoir mangé… dans son propre restaurant. C'est ce à quoi a été confronté Patrick Coudert, restaurateur à Gruissan dans l'Aude. L'Urssaf lui réclame cette somme pour deux des repas "à l'œil". "On appelle ça avantage en nature, mais il faut bien qu'on se nourrisse aussi. On se nourrit par nécessité souvent et ce n'est pas un plaisir". Dans les faits, le restaurateur est censé payer le menu le moins cher. Déclarer son repas est un arrêté de 2002 qui le stipule pour tous les chefs d'entreprise. "Les gérants ne bénéficient pas du régime des forfaits prévus pour les avantages en nature".

"Une règle absurde"

Dans un restaurant parisien, les salariés payent un forfait. On leur retire 4,85 euros de leur salaire. Le chef devrait déclarer son premier menu 26,50 euros, mais il ne le fait pas. "Pourquoi le gérant devrait payer le prix du premier menu alors que le personnel est à 4,85 euros. Au début on a pensé que c'était une fake news, puis après on a beaucoup moins rigolé", dit le chef. Depuis, Bercy a demandé à l'Urssaf de ne plus sanctionner les restaurateurs prétextant une "règle obsolète et absurde".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des restaurateurs ont été épinglés pour avoir déjeuné dans leur restaurant. L\'Urssaf considère qu\'il s\'agit d\'un avantage en nature.
Des restaurateurs ont été épinglés pour avoir déjeuné dans leur restaurant. L'Urssaf considère qu'il s'agit d'un avantage en nature. (FRANCE 3)