Tourisme : les hôtels s'adaptent aux jeunes

Boudés par les trentenaires qui lui préfèrent une chambre chez l'habitant, certains hôtels adaptent leur prestation pour répondre aux attentes des jeunes.

France 2

Située au coeur de la capitale, un bistrot en guise de réception, voici l'auberge de jeunesse nouvelle génération. Un concept vieillissant ici modernisé. Les traditionnels dortoirs ont été réaménagés pour quatre personnes. "On a à chaque fois une baladeuse pour pouvoir bouqiner, la petite prise pour pouvoir charger son téléphone. Les lockers pour mettre ses affaires sous clé en toute sécurité", explique Matthieu Bégué, cofondateur de "Les piaules".  

Des chambres individuelles pour les jeunes actifs 

Le tout sans faire exploser le prix. À 30 euros la nuit, la formule séduit. "Je suis allé à Prague, Munich, Genève, c'est un long voyage et c'est vrai qu'avoir des rideaux pour s'isoler dans le dortoir est un véritable plus", explique un jeune voyageur. Au sixième étage, l'auberge a créé un nouvel espace pour élargir sa clientèle. Des chambres individuelles à 120 euros la nuit. Moins abordable, mais séduisant pour les jeunes actifs. Cette auberge de jeunesse a dû s'adapter face à la concurrence des locations entre particuliers. Une tendance qui touche aussi les grands hôtels qui adaptent leurs services à une clientèle plus jeune.

Le JT
Les autres sujets du JT