Tourisme : les Français reviennent en nombre au Maroc

Après avoir délaissé cette destination ces dernières années en raison de la menace djihadiste, les touristes français reviennent en nombre au Maroc. Leur nombre a augmenté de 6% en 2017. Le pays apparaît comme le plus sûr du Maghreb.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aux portes du désert, dans les anciennes cités berbères, mélanges d'oasis et de poussières, les touristes français sont de retour. Ces Français ont fait le déplacement depuis Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) pour admirer l'arrière-pays marocain. Ils se sont offert une semaine de voyage avec chauffeur privé. Ils ont choisi le Maroc à la recherche d'exotisme. Ils ne sont pas déçus ; le dépaysement est total. Comme ces Français, la plupart des touristes ne s'aventurent dans ce désert qu'accompagnés d'un guide. Un voyage plutôt haut de gamme : 1 100 euros par personne, tout compris. Plus cher que dans d'autres pays du Maghreb, mais plus sûr selon eux.

La sécurité comme argument de vente

Les touristes avaient déserté le pays après l'attentat de 2011 sur cette célèbre place de Marrakech. Mais peu à peu, la confiance revient. Les Français, première clientèle du Maroc, sont nombreux à déambuler ici, sans aucune appréhension. Pour rétablir cette confiance, le pays a beaucoup investi dans la sécurité : patrouilles en uniformes ou en civil, vidéosurveillance obligatoire dans les hôtels depuis 2015... Dans cet établissement en périphérie de Marrakech, la sécurité est devenue un argument commercial. 48 caméras filment l'intérieur et l'extérieur de l'hôtel. Un hôtel qui sort doucement de la crise : alors qu'en 2015, seulement 35% des chambres étaient occupées en moyenne, cette année c'est plus de 60%, et les séjours se rallongent. Des touristes de retour, et c'est tout une économie qui redémarre. Depuis le début de l'année, 6,5 millions de touristes ont visité le pays. Pour ne pas être trop dépendant des touristes français et européens, le Maroc mise aujourd'hui sur une autre clientèle telle que les Russes et les Chinois. Cette année, au Maroc, le nombre de touristes chinois a été multiplié par sept.

Le JT
Les autres sujets du JT
(MYCHELE DANIAU / AFP)