Tourisme : le voyagiste Thomas Cook en grande difficulté financière

Le sort du pionnier des tour-opérateurs se décide en ce moment même dans une réunion de crise à Londres (Royaume-Uni). Le voyagiste britannique doit trouver 227 millions d'euros, sans quoi des centaines de milliers de touristes pourraient être bloqués loin de chez eux.

France 2

2 600 agences de voyages, 89 avions, une présence dans 15 pays du monde : voilà l'enjeu pour l'entreprise britannique Thomas Cook, qui, dimanche 22 septembre, est au bord de la faillite. Le groupe n'a plus que quelques heures pour assurer sa survie. Fragilisée depuis quelques années par la concurrence entre tour-opérateurs et dans un contexte incertain lié au Brexit, l'entreprise doit trouver plus de 220 millions d'euros avant ce soir.

227 millions d'euros à trouver en quelques heures

La disparition de ce géant du tourisme mondial serait un coup de tonnerre. Thomas Cook existe depuis 178 ans, un pionnier dans son domaine. L'entreprise compte 22 000 salariés, dont 9 000 au Royaume-Uni. Des emplois que les syndicats appellent à sauver à tout prix. "Nous demandons au gouvernement britannique d'intervenir et de mettre 220 millions d'euros sur la table", demande Manuel Cortes, secrétaire général du syndicat TSSA.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo du voyagiste Thomas Cook, le 29 mai 2018, à Munich en Allemagne.
Le logo du voyagiste Thomas Cook, le 29 mai 2018, à Munich en Allemagne. (ALEXANDER POHL / NURPHOTO / AFP)