Tourisme : de plus en plus de villes et de sites submergés par l'afflux de vacanciers

De plus en plus de villes et de sites touristiques sont submergés par l'afflux de vacanciers. Ce phénomène, appelé "surtourisme", suscite en Europe des manifestations  de rejets.

Des milliers de touristes déferlent chaque jour par milliers sur les sites touristiques européens, à tel point que les vacanciers eux-mêmes se plaignent de cette surpopulation. Mais ce sont surtout les populations locales qui étouffent sous ces hordes de touristes. Depuis deux ans, des groupes de protestataires s'organisent. Tous dénoncent une saturation, en Croatie, sur le port de Majorque (Espagne) ou encore dans les rues de Londres (Royaume-Uni).

Un problème de logement

Ce "surtourisme" pose aussi un problème de logement. Les appartements loués à la nuit ou à la semaine rapportent gros aux propriétaires, mais vident les centres-ville de leurs habitants. Les locaux qui restent en centre-ville doivent également subir des nuisances nocturnes. Les commerçants, eux, se réjouissent. Mais jusqu'à quand ?

En Espagne, la fronde antitouriste prend de l\'ampleur. De nouvelles manifestations ont eu lieur pour dénoncer le tourisme de masse. Fait nouveau, des actions violentes sont menées contre certains vacanciers.
En Espagne, la fronde antitouriste prend de l'ampleur. De nouvelles manifestations ont eu lieur pour dénoncer le tourisme de masse. Fait nouveau, des actions violentes sont menées contre certains vacanciers. (FRANCE 2)